Logo CARMFFrise CARMF

Tout sur la CARMF

 

Retour
à la page d'accueil

Préparer sa retraite

Plus vous préparez tôt votre retraite, plus il vous sera facile d’agir sur son montant et sur votre date de départ. La demande de retraite CARMF doit s’effectuer dans les six mois précédant la date de prise d’effet choisie.

Relevé de carrière

Pour préparer votre retraite, vous pouvez commencer par télécharger le RISe (relevé individuel de situation en ligne) disponible dans votre espace personnel eCARMF.

Chaque activité, au cours de votre carrière, vous permet d’acquérir des points et des trimestres d’assurance dans le régime de base. Le total de ces derniers conditionne l’âge de départ en retraite et le montant à percevoir.
Le RISe vous permettra de vérifier que toutes vos périodes d’affiliation ont bien été prises en compte. Dans le cas contraire, vous devrez contacter les organismes auxquels vous étiez alors affilié pour faire rajouter les périodes manquantes.

Activité médicale libérale

Le relevé RISe totalise entre autre les trimestres d’assurance validés au régime de base lors des périodes  :

Les trimestres validés par rachats figurent également sur ce relevé.

Les périodes de début d’exercice non cotisées, c’est-à-dire les périodes d’exonérations de la première année d’exercice ou de dispenses de cotisations pour insuffisance de revenus, ne sont pas prises en compte. Vous pouvez racheter ces trimestres d’assurance pour atténuer la décote, atteindre le taux plein, ou augmenter votre retraite.

À la demande des parents, les trimestres d'éducation et d'adoption peuvent être attribués au père et/ou à la mère pour les enfants nés après le 01/01/2010. La demande doit être effectuée dans les six mois suivant le quatrième anniversaire de l'enfant.

Activités médicales salariées

L’externat, l’internat et le clinicat sont des activités salariées qui relèvent du régime général. Si elles ont été rémunérées avec prélèvements de cotisations sociales (à partir de 1964), ou si elles ont fait l’objet d’un rachat, elles donnent droit à l’attribution de trimestres d’assurance.
Ces trimestres s’ajoutent à ceux obtenus dans le régime de base de la CARMF, s’ils ne sont pas concomitants, dans la limite de 4 par an.

La demande de retraite doit être effectuée d’avance, c’est- à-dire avant la date d’effet choisie, auprès de chaque caisse concernée qui versera séparément une allocation.

Les coordonnées des régimes de retraite sont disponibles sur le site : www.info-retraite.fr.

retour en haut de page

Récapitulatif des droits

Vous recevez, chaque année, un tableau récapitulatif de votre retraite CARMF avec l'appel de cotisations de janvier.

Ce tableau comprend :

 

 

retour en haut de page

GIP info retraite

Un relevé de situation individuelle (relevé de trimestres et de points), récapitulant les droits acquis, est envoyé aux assurés l’année de leurs 35, 40, 45 ou 50 ans par le Groupement d’intérêt public (GIP) info retraite. Ce même organisme adresse l’estimation indicative globale de la future retraite aux assurés, l’année de leurs 55, 60 et 65 ans.

retour en haut de page

 



Calcul de retraite

Les allocations sont calculées en fonction des points de retraite acquis. Elles sont versées dès que vous justifiez d’au moins un trimestre de cotisations pour les régimes de base et complémentaire.
Pour le régime ASV, vous devez avoir exercé sous convention au moins une année.
Le montant de la retraite dépend de la durée de la carrière, de l’âge selon les régimes, des revenus professionnels, de la situation familiale et des éventuels rachats effectués.

Pour chacun des régimes :
Montant de la retraite
=

Valeur du point
x

Nombre de points acquis par cotisations
x
Éventuellement coefficients de surcote

Valeur des points au 1er janvier 2017

Régime de base :  0,5626 €

Le taux de revalorisation du point du régime de base est fixé par les Pouvoirs publics.
La retraite de base représente en moyenne 21 % de la retraite globale.  

Régime complémentaire : 68,30 €

Les retraités participent au rééquilibrage du régime sous forme d’un freinage de la revalorisation du point décidée par le Conseil d’administration de la CARMF et validée par un arrêté du ministère.
La retraite complémentaire représente en moyenne 44 % de la retraite globale.

Régime ASV : 11,31 €

La retraite du régime ASV représente actuellement en moyenne, 35 % de la retraite globale.
 
retour en haut de page

Majoration familiale

L’allocation est majorée de 10 % dans les régimes complémentaire et ASV au profit des médecins ayant eu ou élevé, sous certaines conditions, au moins trois enfants.

retour en haut de page

Projections de retraite

Vous pouvez obtenir une projection de retraite, sur demande, auprès du service allocataires. Pour les années restant à courir jusqu’à la date d’effet de la retraite, le nombre de points est calculé en fonction des points obtenus l'année en cours.
Vous pouvez également obtenir de nombreuses projections de retraite à différents âges dans votre espace personnel eCARMF.

Inscrivez-vous et créez votre compte eCARMF

Acquisition de points au régime de base

Les points sont acquis comme suit :
- jusqu’au 31 décembre 2003, 100 points de retraite sont acquis forfaitairement pour chaque trimestre cotisé ;
- depuis le 1er janvier 2004, les points sont accordés proportionnellement aux cotisations versées en fonction des revenus non salariés nets de l’année en cours. Pour 2017, 525  points peuvent être acquis avec la cotisation de la tranche 1 (jusqu’à 39 228 € de revenus), et 25 points supplémentaires au maximum avec la tranche 2 (jusqu' à 196 140 € de revenus).

Le nombre des points acquis au titre des années 2016 et 2017 est provisoire puisque la cotisation fait l’objet d’une régularisation ultérieure.

Autres points

Il s’agit des points acquis par cotisation et éventuellement par rachat, correspondant aux années d’études supérieures ou aux années pour lesquelles moins de quatre trimestres d’assurance ont été obtenus. Depuis le 1er janvier 2004, les femmes médecins bénéficient de 100 points supplémentaires au titre du trimestre civil de l’accouchement.

L’attribution de ces 100 points ne pourra avoir pour effet de porter au-delà de 550 le nombre de points acquis dans le régime pour l’année concernée.

Si vous êtes invalide, en exercice, et obligé de recourir à l’assistance d’une tierce personne pour accomplir les actes ordinaires de la vie, vous bénéficiez de 200 points supplémentaires par an.

Acquisition de points au régime complémentaire

Les points sont acquis comme suit :

Pour 2017, un point est acquis pour 13 730 € de revenus dans la limite de 10 points.

Autres points validés

Les points acquis par rachats ou achats à partir de 45 ans.

Majoration pour tierce personne

Une majoration de la pension d’invalidité vous est accordée si, en tant qu’invalide, vous avez recours à l’assistance d’une tierce personne. Elle continue d’être versée lorsque vous êtes retraité.

Acquisition de points au régime ASV

Les points sont acquis de manière forfaitaire selon l'année de cotisations :

Années de cotisation

Points par année cotisée

Du 01/01/1960 au 30/06/1972

37,52 (forfaitaires)

Du 01/07/1972 au 31/12/1993

30,16 (forfaitaires)

Du 01/01/1994 au 31/12/2011

27 (forfaitaires)

Depuis le 01/01/2012

27 (forfaitaires) + 9 (maximum proportionnels)

Majoration familiale

Une majoration est attribuée à l’allocataire ayant eu ou élevé sous certaines conditions, au moins trois enfants et correspond à 10 % de la pension des régimes complémentaire et ASV.

Retenues sur la retraite

La contribution sociale généralisée (CSG) de 6,6 %, la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) de 0,5 % et la contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie (CASA) de 0,3 % seront prélevées sur les montants, toutes majorations incluses hormis la majoration pour tierce personne.

Rachats et achats de points

Les rachats destinés à limiter la décote et ou obtenir le taux plein sont indiqués ICI.
Les possibilités de rachat et d'achat de points de retraite du régime complémentaire sont détaillées ICI.

retour en haut de page