Logo CARMFFrise CARMF

 

Retour
à la page d'accueil

Compte rendu de l’Assemblée Générale de la CARMF du samedi 3 octobre 2015 par le Docteur Thierry Lardenois, Président de séance

Le 6 octobre 2015

Compte rendu de l’Assemblée Générale de la CARMF
du samedi 3 octobre 2015
par le Docteur Thierry Lardenois, Président de séance


Docteur Thierry Lardenois
Médecin généraliste secteur 1
Administrateur titulaire du collège des cotisants de la région de Strasbourg
Président de la séance de l’Assemblée Générale des délégués de la CARMF du 3 octobre 2015
Ancien Vice-Président de la CARMF

 

L’Assemblée Générale du 3 octobre 2015 a débuté à l’heure dans une atmosphère de grande concentration et d’interrogation. En effet, la situation était totalement inédite à la CARMF, et même semble-t-il dans une caisse de retraite : le président, le bureau, les commissions avaient été suspendus l’avant-veille par la Mission nationale de contrôle et d’audit des organismes de sécurité sociale (MNC).

Il fallait donc, sous peine d’annuler cette Assemblée Générale et de renvoyer dans leurs pénates les 415 délégués sans remboursement de la moindre indemnité, assumer la situation.
La doyenne d’âge, Madame Geneviève Colas, et le Directeur, Monsieur Henri Chaffiotte, ont donc assumé seuls leurs responsabilités, ouvrant cette Assemblée dans une ambiance rapidement devenue houleuse.

Madame Colas ne souhaitant pas assumer en raison de son âge la totalité de cette Assemblée Générale, a souhaité faire nommer un Président et un Secrétaire de séance. Il paraissait logique compte tenu d’un certain nombre de questions techniques de proposer l’un des administrateurs à cette fonction.

Je me suis présenté au poste de Président de séance, ayant assumé la veille la présidence de séance du Conseil.

Devant les protestations face à cette candidature, ouverte aux seuls administrateurs, j’ai accepté en toute démocratie de faire face à tout candidat désigné par la salle. Ainsi, j’ai été élu Président de séance par 322 voix contre 112.

J’ai souhaité brièvement faire part de notre indignation face à la décision de la MNC et de notre soutien au Docteur Gérard Maudrux, puis j’ai donné la parole au Docteur Jean Marc Canard qui, dans un photomontage plein d’humour, nous a retracé, de façon potache, le parcours de Gérard Maudrux.

En fin de montage et avec le sens de l’autodérision qui le caractérise, Gérard Maudrux nous a rappelé qu’il n’était pas mort et « que le temps des hommages n’était pas venu ».
D’aucuns ont pris cet intermède d’humour et d’affection comme un culte de la personnalité, ont-ils été carabins ? Ont-ils fréquenté les salles de garde, les troisièmes mi-temps de rugby ?

L’Assemblée Générale a ensuite repris son cours normal, le bilan 2014 a été déroulé dans son intégralité, le quitus a été obtenu avec des scores comparables aux autres années si on prend en compte le fait que les pouvoirs adressés à Gérard Maudrux n’ont pas été utilisés, ce qui aurait alors renforcé la marque du soutien de nos confrères à la politique menée.
Avec le Directeur, Monsieur Henri Chaffiotte, j’ai répondu à toutes les questions qui nous ont été posées.

Les questions ont été épuisées et l’Assemblée Générale clôturée à 18h00.
Force est de constater qu’en dépit de cette grave tentative de déstabilisation, la CARMF a su faire face et faire preuve, une fois encore, de son esprit de responsabilité.