Retour en page d'accueil

Partager

Le 25 février 2022

 

Pourquoi ma pension de réversion a baissé en 2022 ?



formulaires covidDe nombreux allocataires ont constaté une baisse de leur pension de réversion fin janvier 2022 par rapport à ce qu’ils percevaient en 2021.


Les valeurs de points des régimes de retraite de la CARMF ayant été soit maintenues, soit augmentées en 2022 (voir la page des taux 2022), la retraite brute versée par la CARMF est en augmentation.


Les raisons qui peuvent expliquer cette baisse sont toutes liées à votre statut fiscal.


Hausse du prélèvement à la source


En fonction de divers événements dans votre situation fiscale (mariage, veuvage, rattachement de personnes au foyer, déductions fiscales…), votre impôt sur le revenu peut être modifié.
Celui-ci est directement prélevé sur le montant de vos allocations selon un taux communiqué à la CARMF par l’administration fiscale.


Si le médecin est décédé en 2018


Pour les conjoints survivants d’un médecin décédé en 2018, une règle fiscale augmente leur impôt sur le revenu deux ans après son décès.


En effet, la demi-part fiscale accordée aux veufs et aux veuves ayant eu un enfant a été définitivement abrogée. Cette suppression peut entraîner une forte augmentation des impôts et taxes liés au revenu fiscal de référence (lequel est fonction des revenus déclarés par le foyer fiscal l’année précédant l’imposition).

Cette mesure répercutée au 1er janvier de chaque année, est susceptible d’augmenter le taux d’imposition et/ou de modifier le taux de prélèvement des contributions légales, ce qui se traduit par une diminution du montant net des allocations de réversion à partir de la troisième année suivant le décès.


Qui contacter ?


Pour toute question d’ordre général, vous pouvez consulter le site : www.impots.gouv.fr ou poser vos questions par téléphone au : 0 809 401 401 (au prix d’un appel local).

Pour toute demande personnalisée, vous pouvez vous rendre sur le site www.impots.gouv.fr et poser votre question via la messagerie sécurisée dans votre espace personnel, ou contacter votre centre des Finances Publiques.

Suivez-nous !

Abonnez-vous à la newsletter :