Archives

Retour en page d'accueil

Partager

Le 15 avril 2022

De quelles affections souffrent les médecins bénéficiaires du régime invalidité-décès ?


En tant que gestionnaire d’un régime couvrant l’incapacité temporaire et l’invalidité, la CARMF étudie la morbidité de ses affiliés médecins.

Médecins percevant des indemnités journalières

Le nombre de médecins bénéficiaires des indemnités journalières est en forte baisse (comparé à l'année record 2020). De 6 526 en 2020, ce chiffre est redescendu à 2 628 en 2021 (- 59,7 %).


L'examen des causes d’incapacité temporaire de travail montre que la Covid a touché moins de médecins. Après 2020 où 76% des bénéficiaires d’indemnités journalières ont été touchés par ce virus, ils ne sont plus que 40 % en arrêt de travail avec cette pathologie en 2021.

Dans le détail, pour les autres affections hors COVID, on remarque la prééminence des affections cancéreuses (26,75 %), suivies des motifs psychiatriques (24,08 %) et des maladies rhumatismales et lésions traumatiques (10 %).



Médecins invalides

En 2021, et comme ces trois dernières années, les troubles psychiatriques sont, de loin, la première cause d’invalidité définitive (45,69 % en 2021), viennent ensuite les maladies du système nerveux (19,84 %) et les maladies cancéreuses (11,49 %).
Les maladies rhumatismales prennent la quatrième place des affections les plus fréquentes chez les médecins invalides.

Le nombre de médecins invalides a baissé, passant de 424 en 2020 à 383 en 2021 (- 9,7 %).


Suivez-nous !

Abonnez-vous à la newsletter :