Logo CARMFFrise CARMF

 

Retour
à la page d'accueil

La retraite en temps choisi

Comprendre "la retraite en temps choisi"



En l’état actuel des textes, un médecin totalisant la durée d’assurance requise pour bénéficier de sa retraite de base à taux plein doit attendre 65 ans afin d’obtenir ses retraites complémentaire et ASV sans minoration. Celles-ci représentent 80 % de la retraite versée par la CARMF. S'il n'attend pas cet âge, ses allocations sont minorées définitivement de 5 % par année d’anticipation (non fractionnable).

À l'inverse, un médecin qui souhaite prolonger son activité au-delà de l'âge à taux plein, ne bénéficie d'aucune mesure incitative.

Aujourd'hui, l'âge moyen de départ en retraite des médecins libéraux se situe à 65,65 ans.

C’est pourquoi la CARMF souhaite voir acceptée dans le régime complémentaire, sa réforme de retraite à la carte qui, si elle est approuvée par les pouvoirs publics, pourrait répondre au souhait d'un certain nombre de médecins.

La réforme de la retraite dite "en temps choisi"

La valeur de service du point de retraite à 62 ans sera fixée de manière à ce que le niveau de la retraite soit légèrement supérieur au niveau actuel si la pension est liquidée avant 65 ans, et égal en cas de liquidation à 65 ans
Après 65 ans, la majoration annuelle de 3 %, qui n’existait pas auparavant, récompensera ceux qui travaillent plus longtemps.

Voici l’évolution de la retraite suivant l’âge de départ, avant ou après réforme.

 

Pourcentage de la retraite perçue selon l'âge de départ en retraite (100 % à 65 ans
 Âge  62 ans   63 ans   64 ans   65 ans   66 ans   67 ans   68 ans   69 ans   70 ans
 Aujourd'hui 85 % 90 % 95 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 %
 Demain  Coefficient de majoration  1,00 1,05 1,10 1,15 1,18 1,21 1,24 1,27 1,30
 Pourcentage final 87,0 % 91,3 % 95,7 % 100,0 % 102,6 % 105,2 % 107,8 % 110,4 % 113,0 %

Lecture :

  • avant réforme, un médecin aurait 90 % de sa retraite à 63 ans,
  • après réforme, elle s’élève à 91,3 %. À 68 ans, avant réforme un médecin touche 100 %, après réforme, il recevra 107,8 %.

 

Cette réforme, qui reçoit le soutien de la majorité des syndicats : FMF, LE BLOC, MG France et SML, entrera en vigueur, sous réserve de l’agrément de la Tutelle, au 1er janvier 2017. Ellene concerne pour l’instant que le régime complémentaire, mais les syndicats médicaux ont demandé au Ministère dans le cadre des négociations conventionnelles, qu’elle soit également transposée dans le régime ASV.

Lire le communiqué de presse