Archives 2005

Archives

Retour en page d'accueil

Partager

Colloque sur l'imprévoyance

Colloque du 8 octobre 2005 sur l'imprévoyance
organisé conjointement avec le Conseil National de l'Ordre des Médecins


Cette journée vise à sensibiliser les médecins à l'importance de la prévoyance, trop de médecins en arrêt de travail pour raison de santé perdent des droits ou laissent leur famille dans des situations très difficiles.

Sont associés à ce colloque : CDOM, URML, Syndicats médicaux, et les associations ACOMED, AFEM, ACOPSANTÉ.

Ci-dessous le déroulement de la matinée qui sera suivie de l'Assemblée Générale des Délégués :

Les chiffres de l'imprévoyance

Qui sont les médecins en incapacité temporaire d'exercice pour cause de maladie ou d'accident ?
1 479 médecins libéraux, représentant 1,17 % du total des cotisants, ont bénéficié en 2004 d'indemnités journalières.

Alors qu'en 1994, le rapport journées indemnisées par cotisant était de 1,4 quel que soit le sexe, en 2004, ce rapport s'est accru davantage chez les femmes (2,3) que chez les hommes (1,6). 28,75 % des médecins indemnisés l'ont été à la suite d'une affection cancéreuse, tandis que les troubles psychiatriques ont concerné 19 % des bénéficiaires, suivis des traumatismes à 12 %.

Il est rappelé que les indemnités journalières ne sont versées par la CARMF qu'après une franchise de 90 jours.
Voir les graphiques

Et les médecins invalides ? Ils sont 761 à avoir perçu une pension d'invalidité en 2004. Cette pension leur a été versée pendant 6 ans en moyenne, 53 % la perçoivent depuis moins de 5 ans. La CARMF verse à leurs 834 enfants une rente jusqu'à leurs 25 ans pour ceux qui poursuivent leurs études. En 2004, les affections psychiatriques sont les plus fréquentes (39,07 %), suivies des affections cardiovasculaires (14,27 %) et neurologiques (13,66 %).

Voir les graphiques

Suivez-nous !

Abonnez-vous à la newsletter :